Quelle somme peut-on emprunter en fonction de son salaire ?

Quelle somme peut-on emprunter en fonction de son salaire ?

Même si les banques proposent actuellement plusieurs possibilités de prêts, ce n’est pas pour autant qu’elles ne se montrent pas exigeantes quant aux conditions d’octroi du crédit. Il ne faut pas ainsi emprunter n’importe comment. L’un des critères essentiels à prendre en compte c’est votre salaire.

Définir ses possibilités d’endettement

Bien emprunter signifie s’endetter en fonction de ses possibilités financières. Dit autrement, pour trouver le capital idéal à demander à la banque, vous devez vous baser sur vos revenus mensuels. Il en va de votre sécurité financière, mais aussi de la réussite de votre demande de prêt. Les experts parlent notamment de taux d’endettement quand vous vous posez la question combien je peux emprunter. C’est la différence qu’il doit y avoir entre votre salaire mensuel et les charges que vous devez payer tous les mois. On compte dans les revenus ceux qui sont indiqués dans votre fiche de paie, mais également les loyers que vous percevez, si vous avez un logement en location, ou encore vos revenus supplémentaires divers et variés. Dans les charges, on compte les crédits en cours, les factures et les besoins quotidiens du ménage. La différence doit vous permettre de vivre correctement, sans plonger dans une certaine difficulté financière. Ce taux d’endettement varie selon que vous ayez recours à un premier ou à un second, voire à un troisième emprunt. Il est respectivement de 30 %, 33 % et pourra atteindre les 40 % si vous cumuler beaucoup de crédit à la consommation. Sachez que depuis la modification de la loi sur la consommation, les banques ont obligation de vérifier ce taux d’endettement avant de vous accorder ou non un emprunt. Le but étant de vous éviter le surendettement.

Passer par une simulation de prêt

Les mensualités d’un crédit ne prennent pas uniquement en compte une partie du capital emprunté. Les banques vous exigent aussi le versement d’un taux nominatif qui varie selon le type de prêt que vous avez souscrit. Pour information, le crédit affecté est beaucoup plus modique que le crédit personnel. Ces échéanciers varient d’un contrat à un autre. Tout dépend notamment de la durée de celui-ci. Ce sont ces mensualités qui seront tirées de votre salaire tous les mois. Pour être sûr de bien vous endetter, on vous conseille de passer par une simulation de prêt. Vous aurez alors une idée approximative des mensualités que vous aurez à verser et de la somme restante sur votre compte courant après chaque versement. La simulation est gratuite et rapide en ligne. Vous pouvez refaire les calculs aussi souvent que nécessaire pour trouver les conditions d’emprunt idéal en fonction de votre situation. Attention, les simulations ne suffisent pas. Il faudra également un devis du coût total de votre projet.

Plus le salaire est élevé, plus la somme à emprunter peut-être élevée

Vous l’aurez compris, plus vous avez de revenus, plus vous pourriez emprunter. Les banques accordent davantage leur confiance aux emprunteurs qui justifient entre autres d’un salaire élevé. C’est une garantie en plus du parfait remboursement du crédit. Ces « chouchous des banques » peuvent même négocier un meilleur taux pour leur contrat. Il suffit seulement qu’ils présentent des justificatifs d’emploi et leur fiche de paie. Il est également possible pour ces catégories d’emprunteurs de demander un prêt de 75 000 euros au maximum. À titre de rappel, les crédits à la consommation commencent à 500 euros. C’est le cas des crédits renouvelables, idéals pour les chômeurs qui ne touchent que les allocations sociales. Du capital demandé dépendra la durée du contrat et le taux pratiqué. Ce sont des détails que vous devez prendre en compte pendant la comparaison des offres.