rachat de credit immobilier

Rachat de crédit immobilier : avantages et inconvénients

Faire racheter son prêt immobilier et éventuellement intégrer des prêts à la consommation peut entrainer des points positifs comme des points négatifs, voici un bilan complet sur cette offre si convoitée en cette année 2017.

Rachat de prêt immobilier : principe

Un ménage propriétaire remboursant actuellement un prêt immobilier lui ayant permis d’accéder à la propriété ou d’investir dans la pierre a la possibilité à tout moment de le faire racheter par une autre banque ou un autre établissement de crédit. L’intérêt de faire racheter son prêt immobilier varie en fonction des besoins de chacun. Le premier recours concerne une baisse des taux, qui laisse entrevoir une possible réduction des intérêts de crédit en bénéficiant d’un taux inférieur à celui actuel d’au moins 1 point. La seconde étant une augmentation soudaine des charges ou une baisse des revenus qui entraine des complications dans le remboursement des mensualités, le rachat des crédits permet de réajuster la mensualité à la baisse (voir cet article) et qui sait, profiter également d’un meilleur taux.

Avantages du rachat de prêt immobilier

Cette opération présente l’avantage de pouvoir négocier de nouvelles conditions et donc de faire jouer la concurrence car les prêts immobiliers sont des crédits avec des montants importants et un possible rapatriement des comptes bancaires dans la nouvelle banque, une réelle opportunité de rémunération pour cette dernière. Le rachat de crédit permet surtout de réduire le coût de remboursement, en profitant d’un taux plus bas, l’opération doit tout de même être réussie et la baisse de taux significative. Enfin, si l’emprunteur souhaite inclure des prêts à la consommation, il s’agira d’un regroupement de crédits mais là encore, le remboursement total se basera sur un taux immobilier, si la part de prêt immobilier représente plus de 60% (voir législation).

Inconvénients du rachat de crédit immobilier

Si le rachat de prêt immobilier offre une perspective de baisse des intérêts, il est accompagné de frais de remboursement anticipé (3%) et le cas échéant de frais d’hypothèque ou de cautionnement. C’est pour cette raison que l’on recommande une différence d’1 point entre le nouveau taux et l’ancien taux autrement les frais engendrés rendent l’opération inintéressante. L’assurance est bien souvent oubliée par les emprunteurs et la nouvelle banque peut parfois profiter de cette couverture pour gonfler sa marge donc au final le coût du prêt est moins important mais l’assurance est plus importante. Enfin, faire racheter son prêt immobilier est un réel projet dans lequel il faut investir du temps et des démarches administratives, ce qui peut refreiner certains emprunteurs.